Pioneer 10

publié par Vincent Mollet sur Astrocosmos.net le 20 juillet 2002.

Lorsque Pioneer 10 fut lancée, le 2 mars 1972, aucune sonde ne s'était encore aventurée au-delà de la ceinture d'astéroïdes s'étendant entre les orbites de Mars et de Jupiter. La traversée de cette zone peuplée de nombreux corps rocheux, allant de la simple particule de poussière au planétoïde de plusieurs centaines de kilomètres de diamètre, constituait déjà en elle-même un défit pour la sonde. Mais il lui fallait ensuite réaliser une autre " première " en s'approchant de Jupiter, la plus grosse planète du système solaire. Ce qui n'était pas aisé, vu les mortelles radiations émises par celle-ci...

Le lanceur Atlas-Centaur à trois étages (jamais utilisé auparavant) accomplit convenablement sa tàche et propulsa Pioneer 10 vers Jupiter à la vitesse record de 51.810 km/h. Après avoir passé sans encombre la ceinture d'astéroïdes, la sonde se dirigea vers Jupiter, dont l'attraction l'accéléra jusqu'à 132.000 km/h.

Le 3 décembre 1973, Pioneer 10 passa à 130.354 km du sommet des nuages de la planète géante, prenant des photos de celle-ci ainsi que de ses satellites. Elle transmit également des données sur les radiations émises par Jupiter, sur son atmosphère et sa constitution. Ces données furent d'un intérêt capital pour la conception des missions Voyager et Galileo qui la suivirent.

Pioneer 10 prit ensuite une trajectoire vers l'extérieur du système solaire, le long de laquelle elle étudia le vent solaire et les rayonnements cosmiques.

La mission arriva officiellement à son terme le 31 mars 1997 pour des raisons budgétaires. Des contacts occasionnels avec la sonde se produisirent néanmoins encore. Il y en eut notamment en 2002, pour le 30ème anniversaire de son lancement, car Pioneer 10, malgré son àge et les conditions qu'elle avait rencontrées, fonctionnait encore (même si de nombreux systèmes avaient été arrêtés faute d'énergie, notamment). Le dernier contact avec la sonde, très faible, eut lieu le 22 janvier 2003. La dernière tentative de contact se produisit le 7 février 2003, sans succès. Depuis lors, plus aucune tentative n'est prévue.

Actuellement, Pioneer 10 quitte progressivement le système solaire dans la direction opposée au mouvement du Soleil dans la galaxie. Elle se trouve actuellement à plus de 80 unités astronomiques du Soleil, c'est à dire à plus de 12 milliards de kilomètres de celui-ci (et donc de nous, car la distance Terre-Soleil est plutôt négligeable dans ce contexte). Malgré cela, elle ne détient pas le record de distance à la Terre, celui-ci appartenant à Voyager 1 (pourtant partie plus tard). Pioneer 10 continue à s'éloigner du Soleil à plus de 44.000 km/h. Elle se dirige approximativement vers l'étoile Aldebaran, qu'elle atteindra dans deux millions d'années environ.

Pioneer 10 emporte avec elle, à destination d'éventuels extraterrestres, une plaque en or anodisée représentant un homme et une femme ainsi que la forme de Pioneer 10, la position du Soleil par rapport à 14 pulsars, la transition hyperfine de l'atome d'hydrogène neutre et un schéma du Système Solaire.

Il est probable que cette sonde survivra à la Terre elle-même ! En effet, lorsque notre Soleil deviendra (dans 5 milliards d'années) une géante rouge, dépassant l'orbite de la Terre et détruisant donc celle-ci, Pioneer 10, en orbite autour du centre de la galaxie, quelque part dans le vide intersidéral, subsistera...


Données

Masse: 258 kg
Développement: NASA-JPL
Date de lancement: 2 mars 1972
Lieu de lancement: Cape Kennedy
Lanceur: Atlas/Centaur/TE364-4


Histoire

2 Mars 1972
Lancement de Pioneer 10 depuis Cape Kennedy par une fusée à trois étages Atlas/Centaur/TE364-4. 11 heures plus tard Pioneer 10 dépasse l'orbite de la Lune.

25 Mai 1972
La sonde dépasse l'orbite de Mars.

15 Juillet 1972
Elle pénètre dans la ceinture d'astéroïdes.

3 Décembre 1973
Survol de Jupiter à une distance de 130.354 km du sommet de la couche nuageuse. Pioneer 10 poursuit vers l'extérieur du système solaire tout en retransmettant des informations sur les rayonnements dans le vide interplanétaire.

13 Juin 1983
Pioneer 10 devient le premier objet fait par l'homme à dépasser l'orbite de la plus lointaine planète connue du système solaire.

31 Mars 1997
Fin officielle de la mission Pioneer 10, même si la sonde fonctionne encore partiellement et que des contacts avec la Terre sont liés sporadiquement.

22 Janvier 2003
Dernier contact avec la sonde.

Dans 2 millions d'années
Pioneer 10 atteindra la première étoile sur sa trajectoire, Aldebaran.


Tags


Réagir


0Commentaire

*
*
*
Changer le code
*


Partager cette page

A propos du site

Le système solaire par Christophe.
Site déposé auprès de la CNIL sous la référence : 1078867.
Par le même auteur : Le Franc Français - Les timbres de France de 1849 à nos jours.

Dernière mise à jour :  19 Juillet 2015
10 requètes éxécutées. Page calculée en 0.01143 secondes.