Où sommes-nous?

Où sommes-nous?


Andrew Z. Colvin - CC BY-SA 3.0

C'est une question que se pose l'homme depuis la nuit des temps ; "Où sommes-nous dans l'univers?".

Tout d'abord, le géocentrisme était la réponse logique, limitée par les croyances et les sciences de son époque : la Terre se trouve immobile, au centre de l'univers. Cette vision est celle de l'antiquité jusqu'au XVIème siècle. Ce modèle de Ptolémée a été abandonné car la précision croissante des mesures scientifiques réalisées pendant la Renaissance ne permettait plus de tolérer les erreurs qu'il engendrait.

Puis vint l'ère de l'héliocentrisme, une théorie physique plaçant le Soleil au centre de l'Univers. Nicolas Copernic fut le premier à proposer un modèle héliocentrique incluant la Terre et toutes les planètes connues à l'époque. Galilée a ensuite observé les planètes grâce à la lunette qu'il avait inventée découvrant que des astres orbitaient autour d'autres astres (les lunes Galiléennes). Kepler ajouta quelques précisions avec ses 3 lois. En 1687, Isaac Newton propose une formulation mathématique de la gravitation. À partir du XVIIe siècle, l'héliocentrisme devint progressivement la représentation du monde communément adoptée en Occident.

Enfin, une ère scientifique s'est ouverte avec de plus en plus d'observations et de conclusions :

  • En 1718 Edmond Halley met en évidence le mouvement propre des étoiles en comparant les déplacements angulaires de alpha Canis Majoris et beta Bootis (les étoiles ne sont donc pas fixes).
  • En 1783 William Herschel analyse le déplacement du Soleil en observant le mouvement propre de 14 étoiles. Le Soleil se déplace donc à la vitesse de 20 km/s vers l'apex, qu'il situe dans la constellation d'Hercule (Le Soleil est donc en mouvement dans l'univers).
  • En 1924 Edwin Hubble découvre que les "nébuleuses" observées depuis des siècles ne font pas partie de notre Galaxie, mais constituent d'autres galaxies éloignées.
  • En 1929 toujours Edwin Hubble établit, grâce à la spectroscopie et le décalage vert le rouge, la relation entre la distance des galaxies et leur vitesse d'éloignement. Cette relation est connue sous le nom de loi de Hubble, à l'origine du concept d'expansion de l'Univers.

Aujourd'hui on considère que le diamètre de l'Univers observable est de 13 milliards d'années-lumière. Celui-ci contient environ 7×1022 étoiles, répandues dans environ 100 milliards de galaxies, elles-mêmes organisées en amas et superamas de galaxies. L'être humain vit au centre de l'Univers observable. Il est cependant possible que l'Univers observable ne soit qu'une infime partie d'un Univers réel beaucoup plus grand.

Voyager vers Le Système Solaire.


Réagir


0Commentaire

*
*
*
Changer le code
*


Partager cette page

A propos du site

Le système solaire par Christophe.
Site déposé auprès de la CNIL sous la référence : 1078867.
Par le même auteur : Le Franc Français - Les timbres de France de 1849 à nos jours.

Dernière mise à jour :  16 Juin 2018
10 requètes éxécutées. Page calculée en 0.06853 secondes.