Jupiter
Symbole de Jupiter

Jupiter


Jupiter
Demi-grand axe778 340 821 km
Périhélie740 379 835 km
Aphélie816 001 807 km
Excentricité0.0484
Inclinaison sur l'écliptique1.304°
Période de révolution4 335.3545 j
Rayon moyen69 911.00 km
Aplatissement0.0649
Masse1.898x1027 kg
Volume1.4312x1015 km3
Densité1.326 g/cm3
Gravité de surface24.79 m/s2
Vitesse de libération6.020x104 m/s
Période de rotation0.4135 j
Température-148 °C
Inclinaison de l'axe3.12°

Jupiter

Jupiter Jupiter est la cinquième et plus grosse planète du système solaire.

Elle effectue une rotation autour du Soleil en 11 ans, 10 mois et 15 jours.

Elle tourne sur elle-même en 9h55.

Jupiter est le quatrième objet le plus clair du ciel (après le Soleil, la Lune et Vénus). Elle est connue depuis la préhistoire. La découverte de Galilée, en 1610, des quatre satellites de Jupiter Io, Europa, Ganymède et Callisto (maintenant appelés les lunes Galiléennes) fut la première découverte d'un mouvement non-centrée sur la Terre. Ce fut un point majeur en faveur de la théorie héliocentrique de Copernic.

Le diamètre de Jupiter est le diamètre limite pour une planète gazeuse. Si de la matière lui avait été ajoutée, Jupiter se serait comprimée par gravité de telle manière que le rayon total augmenterait seulement légèrement. (Si Jupiter avait été au moins 80 fois plus massive elle serait une étoile).

Jupiter est une planète géante gazeuse. Elle ne possède pas de surface solide, sa matière gazeuse devient simplement plus dense avec la profondeur (les rayons et diamètres cités pour les planètes gazeuses ne peuvent pas être mesurés avec la surface donc ils le sont avec le niveau où la pression est de 1 atmosphère). Ce que nous voyons, lorsque nous regardons ces planètes, ce sont les sommets de leurs nuages.

Son atmosphère est composée à 90% d'Hydrogène et 10% d'Hélium avec des traces d'ammoniac, d'eau et de méthane.

Jupiter

Ses dimensions sont impressionnantes :

  • Son rayon équatorial est de 71 492 km (soit 11 fois celui de la Terre).
  • Sa masse est 319 fois celle de la Terre.
  • Son volume vaut 1 300 fois celui de la Terre.

Jupiter a un champ magnétique énorme, beaucoup de plus fort que celui de la Terre. Sa magnétosphère s'étend à plus de 650 millions de kilomètres (devant l'orbite de Saturne). Cette magnétosphère est loin d'être sphérique, elle s'étend seulement à quelques millions de kilomètres dans la direction du Soleil. Par conséquent les lunes de Jupiter baignent dans sa magnétosphère, ce qui explique l'activité de Io.

Jupiter émet plus d'énergie quelle n'en reçoit (70% de plus). L'intérieur de Jupiter est chaud, son cœur est probablement approximativement à 20 000 K. Cette chaleur est produite par un mécanisme de Kelvin-Helmholtz et par la compression gravitationnelle lente de la planète.

Observée depuis la Terre, Jupiter apparaît jaune-orange. Ceci est dû au Sulfure d'Ammonium et au phosphore présent dans son atmosphère. De plus près (comme pour les sondes), on observe de nombreuses couleurs correspondant à l'altitude des nuages : les bleus sont les plus bas, suivi par les marron et les blancs et enfin les rouges qui sont les plus élevés. Quelquefois, nous voyons les couches inférieures à travers des trous dans les cieux supérieurs.

Tache rouge Jupiter est également parcourue par une énorme perturbation atmosphérique (26 500 km de long, 15 000 km de large) : la grande tache rouge qui dure depuis des siècles.

Depuis le début de l'année 2006, une nouvelle tache rouge parcourt Jupiter. Le nom officiel de cette vaste perturbation atmosphérique est " Ovale BA ", mais " Tache Rouge Junior " lui va assez bien. Elle est en effet moitié moins étendue que sa grande sœur mais a presque exactement la même couleur. Ovale BA a d'abord été aperçue en l'an 2000, lorsque trois plus petites taches sont entrées en collision et ont fusionné. À l'aide du télescope spatial Hubble, les astronomes professionnels ont observé le phénomène avec un grand intérêt. C'est peut-être le même type d'évènement qui, il y a quelque trois siècles de cela, a pu donner naissance à la grande tache rouge, un système dépressionnaire qui contiendrait aisément deux planètes grandes comme la Terre.

Tache rouge Jupiter a été visitée pour la première fois par la sonde Pioneer 10 en 1973 puis, plus tard, par Pioneer 11, Voyager 1, Voyager 2 et Ulysses. Puis la sonde Galileo a étudié Jupiter de 1995 à 2003. La sonde Juno lui rendra visite en 2016.

Jupiter est entourée de 66 satellites, les 4 découverts en 1610 par Galilée (Io, Europe, Ganymède, Callisto), 23 plus petits, de forme irrégulière, dont la taille varie entre 10 et 200 km de diamètre et qui ressemblent d'avantage à des astéroïdes comme Métis, Adrastée, Thébé, Amalthée, et 39 autres découverts récemment qui n'ont pas encore tous un nom. Il existe aussi un satellite non confirmé S/2000 J11.

Io, Europe et Ganymède sont bloqués dans une orbite de résonance 1:2:4 et leurs orbites évoluent ensemble. Dans cent millions d'années, Callisto sera lui aussi bloqué et sa période de rotation sera exactement deux fois la période de Ganymède et huit fois celle de Io.

Les satellites de Jupiter peuvent être regroupés en plusieurs groupes. Sur la base de leurs éléments orbitaux et leur taille, on peut subdiviser en population : les huit satellites intérieurs, les autres satellites.

  • Le premier groupe peut être divisé en deux sous-groupes :
    • Le groupe d'Amalthée. Les satellites de ce groupe ont un diamètre de moins de 200 km et orbitent à moins de 200 000 km du centre de Jupiter, sur des orbites à peine inclinées, moins d'un demi-degré. Ce groupe se compose de Métis, Adrastée, Amalthée et Thébé. Tous ces satellites, à l'exception d'Amalthée, ont été découverts par les sondes Voyager.
    • Les quatre satellites galiléens qui ont été découverts par Galilée en 1610 : Io, Europe, Ganymède et Callisto. Ils orbitent entre 400 000 km et 2 000 000 km.
  • Io et Europe devant Jupiter Les autres lunes forment un ensemble d'objets irréguliers placés sur des orbites elliptiques et inclinées, probablement des astéroïdes ou des fragments d'astéroïdes capturés. Il est possible de distinguer six groupes, sur la base d'éléments orbitaux similaires :
    • La petite lune Thémisto forme un groupe à elle seule.
    • Le groupe d'Himalia, découvert au XXème siècle avant les sondes Voyager, comprend cinq lunes de 170 km de diamètre ou moins, orbitant entre 11 000 000 et 13 000 000 km sur des orbites inclinées de 26° à 29° : Léda, Himalia, Lysithéa, Élara et S/2000 J 11.
    • La petite lune Carpo forme un autre groupe isolé, aux caractéristiques intermédiaires entre le groupe d'Himalia et celui de Pasiphaé.
    • Le groupe d'Ananké, aux limites indistinctes, orbitant vers 21 276 000 km suivant une inclinaison de 149°.
    • Le groupe de Carmé, un groupe assez distinct situé vers 23 404 000 km avec une inclinaison de 165°.
    • Le groupe de Pasiphaé, un groupe dispersé et assez lâche regroupant toutes les autres lunes. Il présente des satellites de 60 km de diamètre ou moins, orbitant entre 17 000 000 km et 30 000 000 km sur des orbites rétrogrades inclinées de 145° à 165°.

Jupiter est entouré d'anneaux comme Saturne mais ils sont beaucoup plus petits. Ils ont été découvert en 1979 grâce à la sonde Voyager 1. Ils sont très sombres (albédo 0.05) et sont composés de très petits grains de matière. (Voir les anneaux de Jupiter)


Structure interne de JupiterStructure interne de Jupiter

Jupiter pourrait être composée d'un noyau rocheux de la taille de la terre.

Ce noyau serait entouré d'hydrogène en phase métallique qui occupe 78% du rayon de la planète. Cet état serait liquide, un peu à la manière du mercure. Il est dénommé ainsi car la pression est telle que les atomes d'hydrogène s'ionisent, formant un matériau conducteur. Cet hydrogène métallique est lui-même entouré d'hydrogène liquide, à son tour entouré d'hydrogène gazeux.


Atmosphère de Jupiter

L'atmosphère de Jupiter est composée de 3 couches. La plus externe, probablement vers 100 km de profondeur, serait formée de nuages de glace d'ammoniac.

La suivante, vers 120 km de profondeur, est composée de nuages d'hydrogénosulfure d'ammonium.

Enfin, la dernière couche se trouve à 150 km de profondeur. Elle est composée de nuages d'eau et de glace.


Origine du nom et étymologie

Jupiter doit son nom au dieu romain qui gouverne la terre et le ciel, ainsi que tous les êtres vivants s'y trouvant. Jupiter est le dieu romain le plus important : c'est le dieu de la foudre et du tonnerre, "président du conseil des dieux". Il forme la Triade, avec Minerve et Junon. Il est assimilé au dieu grec Zeus, le plus grand des dieux du Panthéon hellénique, le dieu de la lumière, du ciel, de la foudre, trônant au sommet du mont Olympe. Il maintient l'ordre et la justice dans le monde. Zeus est le fils de Cronos (un Titan) et de Rhéa. Sa nourrice fut la nymphe Amalthée, une chèvre qui lui donna son lait. Zeus obtint son pouvoir sur l'univers à la suite de la lutte victorieuse contre les Titans. Zeus s'unit à Métis, puis Thémis, Dioné (dont il eut Aphrodite), Eurynomé, Mnémosyne, Léto (dont il eut Apollon et Artémis), Héra (dont il eut Arès) et Déméter.


Localisation dans le Système Solaire

Vous êtes sur Jupiter

Photographies

Les anneaux de Jupiter    Carte de Jupiter (46 Ko).
   Aurore polaire (22 Ko).
   Aurore polaire (30 Ko).
   Passage de Io devant Jupiter (35 Ko).
   La nouvelle tache rouge (120 Ko).


Les Satellites de Jupiter

SatelliteDistance
(km)
Rayon
(km)
Masse
(kg)
DécouvreurDate
Métis128 00021.509.56x1016Stephen P. Synnott04/03/1979
Adrastée129 0008.201.91x1016David C. Jewitt, G. E. Danielson08/07/1979
Amalthée181 40083.457.17x1018E. Barnard09/09/1892
Thébé221 90049.307.77x1017Stephen P. Synnott05/03/1979
Io421 8001 821.608.93x1022Galileo Galilei07/01/1610
Europe671 1001 560.804.80x1022Galileo Galilei08/01/1610
Ganymède1 070 4002 631.201.48x1023Galileo Galilei11/01/1610
Callisto1 882 7002 410.301.08x1023Galileo Galilei07/01/1610
Thémisto 7 507 0004.00Charles Kowal en 1975 puis Scott S. Sheppard et David C. Jewitt en 200030/09/1975
Léda11 165 00010.005.68x1015Charles Kowa11/09/1974
Himalia11 461 00085.009.56x1018C. Perrine03/12/1904
Lysithéa11 717 00018.007.77x1016Seth Barnes Nicholson06/07/1938
Élara11 741 00043.007.77x1016C. Perrine02/01/1905
Dia12 555 000Scott S. Sheppard et David C. Jewitt27/12/2000
Mégaclité14 146 70010.00Scott S. Sheppard et David C. Jewitt23/11/2000
Carpo 17 078 0001.50Scott S. Sheppard et David C. Jewitt2003
S/2003 J12 17 835 0000.50Scott S. Sheppard et David C. Jewitt2003
Euporie 19 339 0001.00Scott S. Sheppard et David C. Jewitt11/12/2001
S/2011 J120 155 2901.00Scott S. Sheppard29/01/2012
S/2003 J3 20 230 0001.00Scott S. Sheppard et David C. Jewitt2003
S/2010 J220 320 0000.00Christian Veillet08/09/2010
S/2003 J18 20 494 0001.00Scott S. Sheppard et David C. Jewitt2003
S/2003 J16 20 948 0001.00Scott S. Sheppard et David C. Jewitt2003
Mnémé21 036 0001.00Scott S. Sheppard et David C. Jewitt2003
Euanthé21 038 0001.50Scott S. Sheppard et David C. Jewitt11/12/2001
Hélicé 21 064 0002.00Scott S. Sheppard et David C. Jewitt2003
Harpalyké21 104 0002.20Scott S. Sheppard et David C. Jewitt23/11/2000
Praxidyké21 148 0003.40Scott S. Sheppard et David C. Jewitt23/11/2000
Orthosie 21 164 0001.00Scott S. Sheppard et David C. Jewitt11/12/2001
Thelxinoé21 165 0001.00Scott S. Sheppard et David C. Jewitt2003
Thyoné21 192 0002.00Scott S. Sheppard et David C. Jewitt11/12/2001
Iocasté21 272 0002.60Scott S. Sheppard et David C. Jewitt23/11/2000
Ananké21 276 00014.003.86x1016Seth Barnes Nicholson28/09/1951
Hermippé21 300 0002.00Scott S. Sheppard et David C. Jewitt19/12/2001
S/2003 J15 22 622 0001.00Scott S. Sheppard et David C. Jewitt2003
S/2003 J10 23 042 0001.00Scott S. Sheppard et David C. Jewitt2003
Pasithée 23 090 0001.00Scott S. Sheppard et David C. Jewitt11/12/2001
Eurydomé23 148 0001.50Scott S. Sheppard et David C. Jewitt19/12/2001
Chaldéné 23 179 0001.90Scott S. Sheppard et David C. Jewitt23/11/2000
Isonoé23 231 0001.90Scott S. Sheppard et David C. Jewitt23/11/2000
Callichore 23 273 0001.00Scott S. Sheppard et David C. Jewitt2003
Erinomé23 283 0001.60Scott S. Sheppard et David C. Jewitt23/11/2000
Calé23 302 0001.00Scott S. Sheppard et David C. Jewitt19/12/2001
S/2010 J123 314 3351.00Jacobson, Brozovic, Gladman, Alexandersen07/09/2010
Aitné23 315 0001.50Scott S. Sheppard et David C. Jewitt19/12/2001
Eukéladé23 322 0002.00Scott S. Sheppard et David C. Jewitt2003
S/2011 J223 329 7101.00Scott S. Sheppard29/01/2012
Arché23 355 0001.50Scott S. Sheppard et David C. Jewitt31/10/2002
Taygété 23 363 0002.50Scott S. Sheppard et David C. Jewitt23/11/2000
S/2003 J9 23 385 0000.50Scott S. Sheppard et David C. Jewitt2003
Carmé23 404 00023.009.56x1016Seth Barnes Nicholson30/07/1938
Hersé23 405 0001.00Scott S. Sheppard et David C. Jewitt2003
S/2003 J5 23 493 0002.00Scott S. Sheppard et David C. Jewitt2003
S/2003 J19 23 532 0001.00Scott S. Sheppard et David C. Jewitt2003
S/2003 J23 23 549 0001.00Scott S. Sheppard et David C. Jewitt2003
Kalyké23 564 0002.60Scott S. Sheppard et David C. Jewitt23/11/2000
Hégémone 23 566 0001.50Scott S. Sheppard et David C. Jewitt2003
Pasiphaé23 624 00030.001.91x1017P. Melotte27/01/1908
Cyllène 23 787 0001.00Scott S. Sheppard et David C. Jewitt2003
Spondé23 790 0001.00Scott S. Sheppard et David C. Jewitt19/12/2001
S/2003 J4 23 928 0001.00Scott S. Sheppard et David C. Jewitt2003
Sinopé23 939 00019.007.77x1016Seth Barnes Nicholson21/07/1914
Aoedé23 969 0002.00Scott S. Sheppard et David C. Jewitt2003
Autonoé24 033 0002.00Scott S. Sheppard et David C. Jewitt10/12/2001
Callirrhoé24 102 0004.30J.V. Scott06/10/1999
Coré24 486 0001.00Scott S. Sheppard et David C. Jewitt2003
S/2003 J2 28 332 0001.00Scott S. Sheppard et David C. Jewitt2003

Les anneaux de Jupiter

AnneauRayon
(km)
Largeur
(km)
Halo89 40036 000
Main123 0005 980
Gossamer128 940160 000
Jupiter à contre-jourDistance : de la surface de Jupiter au bord interne de l'anneau.

Actualités liées

   24/09/2016 - Juno découvre les aurores boréales au pôle sud de Jupiter
   18/10/2015 - Jupiter en full HD 4k
   30/04/2013 - La comète Shoemaker-Levy 9 a apporté de l'eau sur Jupiter
   01/02/2012 - Deux nouveaux satellites autour de Jupiter
   21/01/2012 - Le coeur de Jupiter se dissout
   06/08/2011 - Lancement de la sonde Juno vers Jupiter
   13/06/2011 - Découverte de 2 nouvelles lunes de Jupiter


Tags


Réagir


24Commentaires

  • Votre pseudo va être soumis aux modérateurs avant d'être publié.21/02/2017 - 13:34

    Votre message va être soumis aux modérateurs avant d'être publié.

  • Votre pseudo va être soumis aux modérateurs avant d'être publié.21/02/2017 - 00:22

    Votre message va être soumis aux modérateurs avant d'être publié.

  • Votre pseudo va être soumis aux modérateurs avant d'être publié.20/02/2017 - 14:12

    Votre message va être soumis aux modérateurs avant d'être publié.

  • Afficher plus de commentaires
  • Noark Antos5/01/2017 - 18:43

    c'est pas top, on peux pas copier coller!

  • Samuel P.W12/09/2016 - 18:41

    Cool pour l'école ! :)

  • delaby14/03/2016 - 08:11

    beau reportage

  • Anne-Sophie14/01/2016 - 17:16

    Alors, peut on dire que Jupiter est 1300 fois plus grande que la Terre ?

  • juliette12/01/2016 - 17:27

    combien de temps peut on mettre si on part de la terre et qu'on arrive sur Jupiter la vitesse =15,2 km/s

  • Mr mistere17/09/2015 - 17:39

    Bravo ! C'est très intéressant et ça m'a aidé !

  • Christophe17/09/2015 - 09:20

    Une lune avec un « l » minuscule est le satellite d'une planète. Par exemple Phobos et Deimos sont les deux lunes de la planète Mars. La Lune avec un « L » majuscule est l'unique satellite naturel de la Terre.

  • Lez16/09/2015 - 23:25

    Svp arrêtez d'utiliser le terme "lune" pour désigner ce qui est un satellite !

  • ????14/09/2015 - 13:00

    C'est précis mais un peu trop : on sait même pas la température sur Jupiter

  • saad.khelil31/03/2015 - 20:26

    c genial comme site, merci b1.

  • emilie16/01/2014 - 16:58

    je cherchai un site pour mon exposé, et je je suis tombee la dessus, c'est vraiment genial merci

  • FROISSART Jacques24/12/2012 - 15:36

    Bonjour à tous Oui on apprend beaucoup de choses sur ce site convivial, clair , concis et précis. Avec une petite paire de jumelles, on voit très bien les 4 principaux satellites de cette magnifique planète. Bravo et merci.

  • mel11/11/2012 - 18:04

    je suis fan d'astronomie je vient de découvrir ce site, j'ai pris plein de notes c'est vraiment génial

  • Emma14/10/2012 - 15:31

    je suis surpris que Jupiter est autant en satellite et si peux d' anneaux je pensais qu'il y en aurait plus. Mais comment la planète a pu être découvert a préhistoire vu que on peut pas la voir depuis la terre a par en ayant un télescope et pourquoi le dieux Jupiter porte ce nom???

  • eve11/10/2012 - 01:13

    elle effectue le tour du soleil en 11 ans c'est surprenant moi j'ai que 10 ans et depuis que je suis née elle n'a pas encore fait le tour du soleil.

  • ALEX20/06/2012 - 16:05

    Je ne suis pas surpris que le système solaire compte autant de satellites. mais ce qui me surprend c'est que le système solaire compte maintenant que huit planètes.

  • nelson16/04/2012 - 22:54

    jolie les couleurs de Jupiter

  • Manon4/03/2012 - 13:13

    Pour Europe, Io, Ganymède et Callisto, on parle de Galilée mais pas de Simon Marius ? C'est pas lui qui leur a donné leur nom à la base ?

  • Jupi-Man13/02/2012 - 20:04

    Dédicace à Héloîse qui adore cette planète !! :-) Moi aussi, je l'adore... :-)

  • un élève1/02/2012 - 13:44

    slt la 3.4 si vous avez reussi à trouver le nombre exacte de satellite bravo xdddd

  • Roronoa Zoro20/09/2011 - 18:38

    Et bien, je ne pensais pas que cette planète géante possédait tant de satellites ! En même temps, cela est compréhensible, vu sa taille exceptionnelle ...

*
*
*
Changer le code
*


Partager cette page

A propos du site

Le système solaire par Christophe.
Site déposé auprès de la CNIL sous la référence : 1078867.
Par le même auteur : Le Franc Français - Les timbres de France de 1849 à nos jours.

Dernière mise à jour :  19 Juillet 2015
14 requètes éxécutées. Page calculée en 0.01483 secondes.