L'actualitéHayabusa-2 va créer un cratère à la surface de Ryugu

Hayabusa-2 va créer un cratère à la surface de Ryugu

Publié le 04/04/2019

Hayabusa-2 va créer un cratère à la surface de Ryugu

La sonde Hayabusa-2 a déjà prélevé des échantillons de la surface de l'astéroïde Ryugu en février 2019. Elle s'apprête à prélever des échantillons de profondeur, et pour ce faire, demain, elle va utiliser une technique inédite pour préparer cette phase de la mission.

Pour se faire, elle va projeter un impacteur de 2 kilogrammes à la surface de l'astéroïde. Celui-ci inclut une charge explosive et entrera en collision à une vitesse de 2km/s. L'impact formera un cratère dans lequel sera prélevé l'échantillon par la suite.

L'impact est prévu à 04 h 36 du matin le 5 Avril. "C'est la première fois qu'on tente une telle expérience dans l'espace, et la première fois que l'on va faire un impact à l'échelle d'un astéroïde", explique Patrick Michel, directeur de recherche au CNRS à l'Observatoire de la Côte d'Azur et membre de l'équipe scientifique de la mission.

Personne ne sait vraiment à quoi s'attendre. Le cratère mesurera entre 2 et 10 mètres de diamètre. Avec cet impact, les scientifiques sauront si Ryugu est constitué de matériaux fragiles ou résistants.

Les images de l'impact vont arriver sur Terre dans la soirée de 05 avril.

Les scientifiques décideront ensuite, en fonction des images, si le prélèvement peut être effectué.

Hayabusa-2 quittera l'astéroïde Ryugu en décembre pour un retour sur Terre prévu en décembre 2020 avec les échantillons.


Tags


Réagir


2Commentaires

  • Christophe9/04/2019 - 18:17

    C'est corrigé merci

  • jpb9/04/2019 - 11:34

    retour décembre 2020 plutôt

*
*
*
Changer le code
*

Partager cette page

A propos du site

Le système solaire par Christophe.
Site déposé auprès de la CNIL sous la référence : 1078867.
Par le même auteur : Le Franc Français - Les timbres de France de 1849 à nos jours.

Dernière mise à jour :  08 Octobre 2019
14 requètes éxécutées. Page calculée en 0.05286 secondes.