JupiterLes satellites galiléens

Les satellites galiléens

Les satellites galiléens

Il s'agit des quatre satellites naturels de Jupiter découverts par Galilée : Io, Europe, Ganymède et Callisto.

Ils sont les plus grands satellites de Jupiter. Galilée les a observés pour la première fois en janvier 1610.

Les périodes orbitales d'Io, Europe et Ganymède sont en résonance de Laplace dans un rapport 1:2:4, c'est-à-dire qu'Europe met deux fois plus de temps qu'Io à parcourir son orbite et Ganymède quatre fois.

Ces satellites sont visibles avec une paire de jumelles de faible grossissement.


Origine du nom et étymologie

Les satellites galiléens Io, Europe, Ganymède et Callisto furent ainsi nommés par Simon Marius qui dit les avoir observés avant Galilée. Galilée les avait nommés "astres de Médicis" en l'honneur des princes de Médicis, le premier "Principharus", le deuxième "Victripharus", le troisième "Cosmipharus" et le quatrième "Ferdinandipharus". Ce sont les noms donnés par Simon Marius qui prévalurent. On ne donna donc pas des noms contemporains de l'époque de la découverte mais on se rattacha à la mythologie gréco-latine.


Caractéristique des satellites galiléens

Nom Diamètre moyen
(km)
Masse
(kg)
Demi-grand axe
(km)
Période orbitale
(jour)
Excentricité Inclinaison
(°)
Io 3 643.2 8.93x1022 421 800 1.77 0.004 0.02 à 0.04
Europe 3 121.6 4.8x1022 671 100 3.55 0.009 0.42 à 0.51
Ganymède 5 262.4 1.48x1023 1 070 400 7.16 0.002 0.06 à 0.30
Callisto 4 820.6 1.08x1023 1 882 700 16.69 0.007 0.15 à 0.74

Tags


Réagir


6Commentaires

  • Alain MOCCHETTI12/01/2017 - 09:35

    QUELS SONT LES REPERES GALILEENS APPROCHES ? Pour commencer, il est bon de se rappeler que le Principe Fondamental de la Dynamique n’est vrai que dans un repère Galiléen, il comprend le Théorème de la Résultante Dynamique et le Théorème du Moment Dynamique, je propose d’énoncer LE PRINCIPE FONDAMENTAL DE LA DYNAMIQUE :

  • Alain MOCCHETTI12/01/2017 - 09:34

    Soit un Système Matériel SIGMA en mouvement dans le repère Galiléen Rg, alors le Torseur Dynamique de SIGMA exprimé en un point M quelconque de l’Univers dans son mouvement par rapport à Rg est égal au Torseur des Efforts Extérieurs de SIGMA(BARRE) sur SIGMA exprimés au point M : (&(SIGMA/Rg))M = (TAU(SIGMA(BARRE) sur SIGMA))M

  • Alain MOCCHETTI12/01/2017 - 09:33

    L’homme est appelé à utiliser selon les cas de figure, 3 Repères GALILEENS approchés que sont : - Le REPERE TERRESTRE pour le calcul des machines principalement, mais aussi les phénomènes physiques terrestres se déroulant à faible vitesse ou pendant des durées longues,

  • Afficher plus de commentaires
  • Alain MOCCHETTI12/01/2017 - 09:32

    - Le REPERE GEOCENTRIQUE dont le point d’origine est le Centre d’Inertie de la Terre et ses 3 axes orthogonaux orientés vers 3 étoiles fixes situées dans des Galaxies très éloignées de la VOIE LACTEE, ce repère est utilisé pour les calculs de phénomènes physiques ayant lieu au voisinage direct de la Terre telle que la Constellation GALILEO, mais aussi sur Terre pour les phénomènes physiques se déroulant à grande vitesse ou durant un temps très court,

  • Alain MOCCHETTI12/01/2017 - 09:31

    - Le REPERE HELIOCENTRIQUE dont le point d’origine est le Centre d’Inertie du Soleil et ses 3 axes orthogonaux fixes orientés vers 3 étoiles fixes situées dans des Galaxies très éloignées de la VOIE LACTEE, ce repère est utilisé pour les calculs de phénomènes physiques ayant lieu à l’intérieur de notre Système Solaire tel que le voyage d’un Vaisseau Spatial de la Terre jusqu’à Mars la Planète Rouge. Il y aura lieu de définir un repère SUPHELIOCENTRIQUE pour le Projet ICARE où un Vaisseau Spatial de plus de 300 mètres de long va rallier la Terre à un Système Planétaire situé à 15 al.

  • Alain MOCCHETTI11/01/2017 - 01:46

    Alain Mocchetti Ingénieur en Construction Mécanique & en Automatismes Diplômé Bac + 5 Universitaire (1985) UFR Sciences de Metz

*
*
*
Changer le code
*


Partager cette page

A propos du site

Le système solaire par Christophe.
Site déposé auprès de la CNIL sous la référence : 1078867.
Par le même auteur : Le Franc Français - Les timbres de France de 1849 à nos jours.

Dernière mise à jour :  19 Juillet 2015
12 requètes éxécutées. Page calculée en 0.16381 secondes.