L'actualitéNouveau modèle de formation du système solaire

Nouveau modèle de formation du système solaire

Publié le 12/06/2011

Nouveau modèle de formation du système solaire

Un nouveau modèle de formation du système solaire vient d'être publié par une équipe franco-américaine. Selon celui-ci, il y a 4,5 milliards d'années, Jupiter se serait rapprochée du Soleil jusqu'à la position actuelle de Mars, au début de la formation du système solaire, avant de migrer jusqu'à son orbite actuelle.

En migrant, Jupiter a accumulé toute la matière qui se trouvait sur son chemin dans un disque de matière d'une largeur de 0,3 UA dont le bord externe se situerait à 1 UA. Ce disque serait le berceau des planètes tellurique : Vénus et la Terre occupant une place centrale dans ce disque, Mercure et de Mars générées par les bords interne et externe de celui-ci.

Ce scénario permet d'expliquer la taille de Mars. Née en bordure de l'anneau, Mars a donc eu moins de roches à agglomérer que Vénus et la Terre.

Après cette phase de compression de matière près du Soleil, Saturne se serait formée et aurait migrée à son tour vers le Soleil. Sous son influence gravitationnelle, Jupiter aurait alors migré jusqu'à sa position actuelle, au-delà de la ceinture d'astéroïdes. C'est lors de cette seconde phase que serait née la ceinture d'astéroïdes. De plus elle permet d'expliquer la composition de celle-ci qui est composée de 75% d'objets riches en eau et 25% d'astres secs.

Lors de cette seconde migration, Jupiter aurait intercepté deux populations de petits corps lors de ses migrations. Ceux aujourd'hui situés dans la partie interne de la ceinture d'astéroïdes proviendraient de la zone entre 1 et 3 UA du Soleil, tandis que ceux localisés dans sa partie externe seraient issus d'une région distincte située au-delà de 5 UA.

Ce scénario a été baptisé le "Grand Tack" par ses auteurs : Kevin Walsh et Alessandro Morbidelli de l'Observatoire de la Côte d'Azur et Sean Raymond du Laboratoire d'astrophysique de Bordeaux.

Reste maintenant à inclure Uranus et Neptune dans ce scénario.


Tags


Réagir


1Commentaire

  • Boumet9/01/2019 - 13:22

    hyper mal expliqué. 1- Jupiter a accumulé la matière dans un disque en migrant vers le soleil, mais alors si cette matière s'est agglutiné sur Jupiter comment peut elle servir à créer les planètes telluriques? 2- comment la migration de Jupiter vers sa position actuelle, sous l'attraction de Saturne qui elle-même s'est rapproché du soleil par l'attraction de celui-ci, a pu créer la ceinture d'astéroiides ? Détachement de matières ?

*
*
*
Changer le code
*

Partager cette page

A propos du site

Le système solaire par Christophe.
Site déposé auprès de la CNIL sous la référence : 1078867.
Par le même auteur : Le Franc Français - Les timbres de France de 1849 à nos jours.

Dernière mise à jour :  08 Octobre 2019
14 requètes éxécutées. Page calculée en 0.02974 secondes.